Une remise des prix attendue

Une remise des prix attendue

Samedi 30 janvier 2021 a eu lieu la remise des prix du concours « 48h de reportage sur smartphone » organisé par l’association Planète Jeunes Reporters. Ce concours s’étant déroulé sur l’année 2020, les lauréats gagnants n’avaient pas encore reçu leurs prix en raison de la crise sanitaire.

Affiche 48h smartphone Vichy/Mayotte 2020

Une rencontre entre les organisateurs de ce concours et certains lauréats s’est déroulée samedi 30 janvier à l’Atrium de Vichy dans les locaux du Fablab de Vichy. Les organisateurs ont accueilli les gagnants pouvant être présents en ce jour en respectant les contraintes sanitaires imposées.

Un public restreint mais attentif au visonnage des reportages lauréats.

La réunion a permis la projection des films de tous les lauréats sur un écran. Frédéric Prulhière, président de l’association, a rappelé la forte implication des jeunes pour cette opération. En effet plus de 22 équipes ont été engagées. Les reportages vichyssois et mahorais étaient alors regroupés. Parmi les contraintes imposées pour les reportages, devaient figurer sur chaque plan un gobelet ou un verre et une phrase dite à haute voix : « Viva les 48h du reportage sur smartphone ». Ce concours est un symbole du partenariat liant Mayotte et Vichy. Il sera élargi pour les années futures aux îles de La Réunion et de Madagascar.

La récompense promise

 

Remise du prix du jury à l’équipe Alibi (Léandre Zapata et Arthur Ameil).

Avec M. David Tignat, représentant la société Onepoint, principal sponsor de cette opération, et présent en visioconférence, F. Prulhière ainsi que son équipe ont remis à l’équipe Alibi (Léandre Zapata et Arthur Ameil, lycéens au lycée Saint Pierre de Cusset), un chèque de 800 euros. Leur reportage sur la ville de Vichy a obtenu le prix du jury. Ils ont par ailleurs reçu leur diplôme de la main de Patrice Corre, Vice-président de l’association et Président du jury. Ces deux jeunes, lycéens au Lycée Saint Pierre de Cusset, ont, lors de cette réunion, remercié l’association pour l’attribution de leur victoire ainsi que pour la mise en place de ce concours. Les lauréats mahorais quant à eux, ne pouvant être présents, recevront leurs récompenses lors d’une cérémonie qui aura lieu à Mayotte en mars prochain en raison de la crise sanitaire et des mesure imposées.