FAQ

FAQ

  1. Qu’est-ce-que les 48h du reportage sur smartphone (48 HRS) ?

C’est votre chance d’arrêter de parler et de commencer à filmer ! Le principe ? Les équipes de tournage n’ont que 48 heures pour réaliser un court métrage. Toute créativité – écriture, tournage, montage et ajout d’une bande-son musicale – doit avoir lieu dans cette fenêtre de 48 heures débutant le jeudi soir à 19h00 et se terminant le samedi soir à 19h00. Fin juin, les reportages terminés sont projetés devant un public enthousiaste.

  1. Combien cela coûte-t-il ? Si je dois abandonner, puis-je obtenir un remboursement ?

Les frais d’inscription s’appliquent à l’ensemble de l’équipe et comprennent deux billets gratuits pour les projections (qui sont remis au chef d’équipe). Les frais d’inscription sont de 50 €.

Pour le remboursement, cela dépend du moment où vous abandonnez. Si une équipe doit se retirer du projet des 48 HRS, les remboursements seront effectués selon le calendrier suivant. Notifier le désistement aux 48 HRS par courriel  à contact@sur-les-pas-d-albert-londres.fr :

  • plus de 45 jours avant la compétition, vous serez remboursé de 30 € ;
  • entre 44 et 30 jours avant la compétition, vous serez remboursé 15 € ;
  • entre 29 et 15 jours avant la compétition, vous serez remboursé de 10 € ;
  • entre 14 jours et le début du festival, aucun remboursement de sera effectué.
  1. Pourquoi le rendez-vous est-il fixé le jeudi à 18 h ?

C’est très simple. Les équipes sont attendues une heure avant le début des 48 HRS car il y a quelques formalités administratives à vérifier, le tirage au sort à effectuer, la remise de l’objet à valoriser et la découverte de la phrase à décliner dans le reportage.

  1. De quoi doivent parler les reportages ?

C’est au réalisateur de décider. Cependant, chaque équipe doit sélectionner la thématique de son reportage par tirage au sort, 30 minutes avant le début de la compétition. En 2019, il y a 6 thématiques. De plus, les équipes reçoivent, un accessoire et une ligne de dialogue qui doivent figurer dans leur film.

  1. Qui voit les reportages ?

Les reportages sont projetés dans une salle de cinéma. Bien sûr, les réalisateurs, les membres des équipes de tournage, la famille et les amis sont là pour soutenir avec enthousiasme la première du travail du week-end. Mais aussi les spectateurs qui souhaitent voir quelque chose de nouveau – quelque chose de brut et de vivant – sont là pour ressentir l’énergie créatrice.

  1. Qui sont les participants ?

Le festival des 48 HRS est ouvert à tous les cinéastes, vidéastes, documentaristes, etc., professionnels ou novices. Les règles stipulent que tous les membres de l’équipe (équipage et casting) doivent être des volontaires.

  1. Pourquoi tirer au sort des thématiques ?

Le tirage au sort des thématiques permet de mettre tout le monde sur le même pied d’égalité et de s’assurer que les reportages seront bien réalisés avec des images tournées pendant les 48 HRS.

  1. Y-a-t-il une limite au nombre de personnes dans une équipe ?

Non. La plus petite équipe n’est composée que d’une seule personne. Maintenant, vous pouvez ajouter au réalisateur, un cadreur, un preneur de son, un éclairagiste, un monteur, etc.

  1. Suis-je autorisé à faire partie de plus d’une équipe ?

Oui, vous êtes autorisé. Nous espérons seulement que vous pourrez gérer correctement votre temps !

  1. Combien de temps durent les reportages ?

Les reportages sont courts. Ils doivent durer au minimum 3 minutes et au maximum 7 minutes, génériques non compris. Le générique de fin ne doit pas dépasser 1 minute, le générique de début doit durer 15 secondes (cf. règlement).

  1. Où et quand sont-ils montrés ?

Les jours suivant la date limite du concours, les reportages sont projetés en grande première dans une salle de cinéma. Un public composé uniquement de réalisateurs, d’équipes et d’amis est présent pour encourager les films.

  1. Comment l’événement est-il annoncé ?

La publicité de l’événement est faite de bouche à oreille, sur le Web, par les réseaux sociaux, par voie d’affichage et via la presse locale. Nous mobilisons tous nos relais pour faire passer le message.

  1. Que dois-je faire avec mon reportage après le festival des 48 h du reportage sur smartphone ?

De nombreux réalisateurs se demandent quoi faire de leurs reportages après les 48HRS. Nous vous suggérons de faire ce que vous feriez avec n’importe quel reportage : sortez-le ! Montrez-le dans des festivals, diffusez-le lors de projections publiques, téléchargez-le sur des sites Web, diffusez-le à la télévision et montrez-le à tout le monde. En attendant, nous mettrons en avant les meilleurs films sur notre site.

  1. Puis-je montrer une version modifiée de mon reportage ?

Oui, en supposant que la projection respecte l’accord du chef d’équipe que vous avez signé lors de la participation au festival des 48h du reportage sur smartphone. S’il s’agit d’une version modifiée d’un reportage des 48 h du reportage sur smartphone, veuillez inclure une carte de titre et une mention dans le générique de fin indiquant :

Le concept de ce film a été développé pendant le projet des 48h du reportage sur smartphone de Vichy 2019.

  1. Est-ce un concours et y aura-t-il une sélection « Best of » ?

C’est un concours doté de plusieurs prix et il n’y aura pas de sélection « Best of ». Par contre le meilleur film recevra le prix du Grand Jury.

  1. Est-ce-que je vais gagner ?

Cela dépend de ce que vous entendez par gagner. Donc, si gagner signifie passer du bon temps dans une belle région, vous avez une très bonne chance. Si gagner signifie gagner le prix du Grand Jury, alors faites le meilleur reportage. Cependant, il existe 4 autres prix non moins prestigieux : Prix de la meilleure idée de reportage, Prix du meilleur son, Prix de la meilleure image, Prix du public.

  1. Est-ce-que je vais devenir riche ?

Probablement pas. Cependant les cinéastes peuvent utiliser la reconnaissance de leur film aux 48 HRS pour obtenir un travail rémunéré. De plus, aux 48 HRS, nous avons mis en place un arrangement selon lequel si nous sommes en mesure de gagner de l’argent en distribuant votre film, vous recevrez une partie de cet argent. Nous croyons que notre arrangement est juste et équitable. Comme vous le savez peut-être, le marché des courts métrages est presque inexistant. Cependant, nos films suscitent plus d’intérêt en raison du concept de 48 heures et du fait qu’ils font partie d’une collection plus vaste. Ainsi, bien que les gens s’amusent beaucoup avec le projet de film de 48 heures, ils ne gagnent pas beaucoup d’argent.

  1. Qui juge les films ?

Nous réunissons un groupe de professionnels du cinéma, du journalisme et de la vidéo pour nous servir de juges. Ces juges ont généralement une vaste expérience dans le domaine. Nous exigeons de ces juges qu’ils soient justes et impartiaux. Nos juges donnent leur temps et leur talent pour évaluer les films. En plus de déterminer le gagnant, ils sélectionnent également un certain nombre d’autres récompenses. Mais aussi minutieux que nous soyons dans la sélection de nos juges, se juger est extrêmement subjectif. Lorsqu’il s’agit d’évaluer l’art, beaucoup de choses sont liées au goût.

  1. La durée maximale du reportage inclut-elle des crédits ?

Non. Votre reportage peut durer de 3 à 7 minutes plus une minute de générique de fin et 15 secondes de cartons de début.

  1. Les crédits au début sont-ils admissibles ?

Les crédits d’ouverture sont autorisés. Ils ne comptent pas dans la limite de crédit. Cependant, ils comptent pour la durée totale du reportage. Rappelez-vous que le public est là pour regarder, pas pour lire.

  1. Sommes-nous autorisés à avoir des images sous nos crédits de clôture ?

Oui, cependant, le récit doit se terminer avant le début des crédits. Mais si nous supprimions les crédits, le film devrait quand même paraître complet.

  1. Puis-je filmer en dehors de la ville de Vichy ?

Absolument ! Les seules exigences sont que vos images et reportages doivent être réalisés dans le périmètre du Pays Vichy-Auvergne et dans le temps imparti, i.e. entre le jeudi 9 mai 2019 19h et le samedi 11 mai 2019 19h.

  1. Est-ce-que l’animation est permise ?

Non. Le temps imparti pour les 48 HRS est limité. Ne perdez-pas de temps à créer des séquences animées ou du Motion design pour vos reportages. Concentrez-vous sur votre sujet et la réalisation d’un bon reportage.

  1. Puis-je utiliser des effets spéciaux ?

Non. Cela n’apportera rien à votre reportage. Concentrez-vous plutôt sur la réalisation de votre reportage.

  1. Pouvons-nous inclure notre logo créé avant le week-end des 48 HRS ?

Oui, à condition que cela commence le film et dure moins de cinq secondes. Notez que le logo compte pour la durée de 7 minutes du reportage.

  1. Devons-nous tourner en HD ? Devons-nous tourner au format paysage ou au format portrait ? Devons-nous utiliser un son surround ?

Les smartphones modernes filment en HD. Le format doit être 1920×1080. Quant à savoir si vous devez tourner en portait ou en paysage, vous devez fournir un film tourné au format paysage car nous ne disposons pas d’écran de visionnage au format portrait. De plus le fichier de sortie doit être au format mp4 avec le codec H264. Pour ce qui est du son, utilisez le son fourni par le micro de votre smartphone ou mieux, utilisez un micro que vous reliez à votre smartphone.

  1. Dois-je sous-titrer mon film ?

Non s’il est tourné en français. Dans le cas contraire, le sous-titrage est obligatoire.

  1. Chaque membre de l’équipe doit-il signer la lettre d’engagement d’équipe ?

Non, seul le chef d’équipe doit la signer. Cependant, tous ceux qui travaillent sur le reportage doivent signer le formulaire de décharge de responsabilité. Voir la page des documents de production pour plus de détails.

  1. Dois-je fournir un synopsis de mon reportage ?

Oui. Vous devez fournir lors du rendu de votre reportage un synopsis, avec le formulaire de conclusion de l’opération. Un synopsis est un résumé de votre reportage. Le synopsis est donc une première mise en forme de la matière première narrative du reportage.

  1. Comment puis-je participer aux 48 HRS ?

Vous devez remplir le formulaire d’inscription et fournir tous les documents demandés et les envoyer par courrier à l’adresse : Association Sur les pas d’Albert Londres – 32 rue du Hameau de la VIALA – 03300 Creuzier-le-Vieux, ainsi qu’un chèque d’un montant de 50,00 € libellé à l’ordre de l’association Sur les pas d’Albert Londres.

  1. Quel type de musique puis-je utiliser pour mon reportage ?

Vous pouvez utiliser tous les types de musique que vous voulez. Seulement vous devez vous assurer d’avoir les droits d’utilisation, de mentionner la licence d’utilisation dans le générique de fin et de remplir dans le formulaire de conclusion, les conditions d’utilisation de la musique. Si la musique n’est pas libre de droit, vous devez nous fournir la preuve d’achat des droits.

  1. Puis-je utiliser des photos d’Internet ?

Oui à condition que ces photos soient libres de droit ou que vous ayez obtenu l’autorisation d’utilisation de la part de l’auteur. Dans tous les cas, vous devez renseigner dans le formulaire de conclusion la liste des photos que vous avez utilisées ainsi que les termes de la licence d’utilisation. En cas d’achat de photos vous devez fournir la preuve de l’achat dans le formulaire de conclusion.

  1. Puis-je obtenir une copie du film et / ou des documents que j’ai soumis ?

Oui, le chef d’équipe peut demander des copies des formulaires de sortie et / ou du film, ou bien un formulaire de sortie individuel doit être demandé par un membre de l’équipe. Pour demander une copie, veuillez envoyer une lettre avec votre nom, le nom de l’équipe, le nom du film, l’année et un chèque à l’ordre de l’association Sur les pas d’Albert Londres (pour couvrir nos coûts). Le chèque doit être de 20 € si vous voulez juste les documents papier, 40 € si vous voulez seulement le film, ou 70 € si vous voulez à la fois le film et les documents papier. Envoyez-les à : Association Sur les pas d’Albert Londres, 32 rue du Hameau de la VIALA, 03300 Creuzier-le-Vieux.

  1. Sur quelle plateforme dois-je monter mon reportage ?

Les reportages doivent être tournés exclusivement sur smartphone. Le montage doit être réalisé directement sur le smartphone avec des applications spécifiques dédiées comme iMovie, Android Studio, Magisto, Movie Studio, Power Director, Quick, Filmorago, Kinemaster, Adobe Première Clip, etc.